Les temples d’Angkor en 4 jours

Publié par le 25 avril 2016

Après notre périple en bateau pour venir jusqu’à Siem Reap, nous voilà prêts, tels des Indianas Jones, à partir à la découverte des temples d’Angkor toujours accompagnés de mes parents! Un des moments les plus attendus de notre voyage!

 

Les temples d’Angkor en quelques mots :

Qui a jamais entendu parler des mythiques temples d’Angkor considérés comme la huitième merveille du monde, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO et attirant plus d’un million de visiteurs par an! Mais sinon, concrètement, c’est quoi les temples d’Angkor?

Du IX au XV siècle, le site d’Angkor fut la capitale du royaume Khmer. Ses ruines se trouvent dans le nord du pays près de Siem Reap mais elles ne représentent qu’une petite partie du site! En effet, jadis, le site d’Angkor aurait été trois fois plus vaste que celui que l’on connait aujourd’hui!

Cette ancienne cité hébergea près de 100 000 habitants au Moyen Age, les maisons, faites uniquement de bois et de paille ont été détruites par le temps, seuls les temples sont encore présents, car bâtis en pierre.

Autour des temples, les rois ont fait développer de véritables cités, ce qui explique la présence d’un ingénieux système d’exploitation hydraulique avec des douves et des barays (retenues d’eau) toujours présents de nos jours autour des temples principaux.

Le site est laissé à l’abandon en 1431 et est enseveli par la végétation avant d’être découvert en 1860 par Henri Mouhot, un explorateur français.

 

La visite des temples d’Angkor à vélo :

Nous étions donc hyper impatients de partir à la découverte de ces mythiques temples! Mais nous avions cependant une petite appréhension : que notre visite soit gâchée par la foule de touristes! Bah oui, parce que ça n’aurait plus le même charme si nous découvrons ces temples avec plusieurs centaines d’autres personnes plutôt que seuls, tels des explorateurs! En nous renseignant un peu plus nous nous apercevons que la plupart des touristes visitent les temples sur deux jours en respectant deux itinéraires : la petite boucle et la grande boucle. Nous décidons donc de ne pas respecter ces deux boucles pour ne pas suivre le flot de touristes.

Le lendemain le réveil sonne tôt et nous quittons l’hôtel avant le lever du soleil à bord de nos vélos que nous avons loué la veille (pour le prix voir encadré “infos utiles” plus bas). Nos premiers coups de pédales se passent bien, il y a encore peu de circulation dans la ville et puis c’est tout plat donc nous arrivons vite à la billetterie où nous achetons nos billets (voir “infos utiles” plus bas).

 

VTT sur les routes d'Angkor

 

Quand nous arrivons sur le site d’Angkor, nous sommes tout excités de fouler enfin le sol de ce site incroyable! Quand nous passons devant le temple d’Angkor Wat, malgré la forte envie de s’y arrêter, nous décidons de continuer à pédaler, nous contemplerons le lever du soleil demain. L’idée c’est de nous rendre immédiatement aux temples d’Angkor Thom car la plupart des touristes qui assistent au lever du soleil visitent ensuite Angkor Wat. Ce qui nous permettra d’être à peu près seuls à Angkor Thom.

Nous pédalons donc encore près de 2 km avant d’arriver à la porte sud d’Angkor Thom surmontée d’un bouddha à quatre visages. Angkor Thom est une véritable ville fortifiée par des murailles de 8 m de haut et 12 km de long, autour de ces murailles des douves de 100 m de largeur, et à l’intérieur, plusieurs temples.

Nous attachons nos vélos à un arbre et commençons par la visite du Bayon, un des temples les plus connus d’Angkor pour ces nombreuses tours ornées de quatre visages aux sourires énigmatiques! Nous avons bien fait de venir directement ici car il y a en effet peu de monde à cette heure ci. C’est dans une ambiance assez mystérieuse que nous arpentons ce temple avec l’impression d’être observés par tous ces visages! Nos âmes d’explorateurs sont stimulées par ce lieu si particulier et on s’amuse à grimper et descendre les raides escaliers du temple, à arpenter les étroits couloirs, à sauter de pierres en pierres, à se cacher derrière une colonne, … bref de vrais enfants!

 

Angkor Thom

 

Après avoir arpenté le moindre petit recoin du Bayon, c’est au Baphuon que nous nous rendons. Peut être un peu moins grand que le précédent mais tout aussi chouette, nous passons encore un bon moment à l’explorer! La vue à son sommet est chouette mais les escaliers pour y accéder sont bien raides!

 

Baphuon

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le palais royal dont il ne reste pus grand chose des habitations royales (car construites en bois) hormis un petit temple, les bassins royaux et les fortifications, le tout envahis par une végétation luxuriante et des arbres géants!

 

Angkor Thom

 

Nous continuons ensuite notre découverte d’Angkor Thom en explorant de nombreux petits temples cachés dans la forêt. Ces petits temples sont moins impressionnants que le Bayon et le Baphuon mais nous sommes absolument seuls à partir à leur recherche et avons vraiment l’impression d’être les premiers à les découvrir! C’est vraiment chouette!

 

Angkor Thom

 

Nous revenons en direction des vélos en passant par la terrasse des éléphants où l’on peut contempler de nombreuses sculptures d’éléphants.

 

terrasse des éléphants

 

Il est déjà midi passé quand nous arrivons aux vélos, le temps passe si vite! Nous nous offrons un bon fruit shake bien frais et une assiette de nouilles.

 

Stand de nourriture

 

Ensuite, nous reprenons nos vélos pour ressortir par la porte Est d’Angkor Thom afin d’aller visiter les temples Thommanon , Chau Say Tevoda et Ta Keo avant de rebrousser chemin pour revenir sur nos pas.

 

Ta Keo

 

Nous retraversons Angkor Thom à vélo avant de ressortir par la porte sud et de nous diriger vers le Phnom Bakheng, un temple situé au sommet d’une colline. Nous devons laisser nos vélos et parcourir le chemin qui monte jusqu’au temple à pied. Il fait vraiment chaud mais ça vaut la peine! Lorsque vous atteignez le sommet du temple vous avez une chouette vue sur la campagne environnante ainsi que sur Angkor Wat! Parfait pour clôturer cette première journée!

 

Phnom Bakheng

 

Voici, sur une carte des temples d’Angkor, notre itinéraire (en noir) de cette première journée de visite :

 

Karta_AngkorWat1

 

La visite des temples d’Angkor en tuk tuk :

Le lendemain, nous décidons de faire les feignants et de nous rendre aux temples en tuk tuk. Nous partons encore plus tôt que la veille, pour, cette fois, assister au lever du soleil sur le temple d’Angkor Wat.

Il fait donc encore nuit quand nous arrivons devant Angkor Wat, on le distingue un peu à travers la pénombre derrière les larges douves et nous sommes tout excités d’être sur le point de découvrir l’un des plus mythiques temples d’Angkor! On décide de rester à l’extérieur du temple, derrière les douves, pour contempler le lever du soleil afin d’éviter les foules qui s’amassent à l’intérieur du temple. On s’installe et on attend. Impatients.

Peu à peu que le jour se lève on distingue de mieux en mieux les formes d’Angkor Wat ainsi que son reflet dans l’eau des douves. Malheureusement, il y a quelques nuages et le lever du soleil ne sera pas aussi beau que ce qu’on l’espérait! Tant pis!

 

Angkor Wat

 

Ensuite, on se lance enfin à la découverte de ce mythique temple! On se prépare à affronter des milliers de touristes mais, étonnamment, beaucoup d’entre eux ressortent du temple. Peut être pour aller prendre le petit déjeuner. Du coup, il y a moins de monde que ce que l’on pensait! Cool!

Nous passerons environ une heure à arpenter ce majestueux temple, ses galeries, ses bassins, son sanctuaire… Nous ne grimperons malheureusement pas en haut de la tour centrale du sanctuaire d’où il y a, parait il, une vue magique sur les alentours car la longue file d’attente nous en a dissuadé!

 

Angkor Wat

 

On rejoint ensuite notre chauffeur de tuk tuk et nous nous rendons directement au Ta Phrom pour essayer d’éviter les foules. Le Ta Phrom vous le connaissez tous! Mais si, c’est le temple qui a servi de lieu de tournage pour Tomb Raider! Nous avions donc également super hâte de découvrir ce temple à moitié envahi par la végétation et les racines d’arbres géants! Malheureusement, nous avons passé un peu trop de temps à Angkor Wat et sommes donc arrivés après 9h au Ta Phrom et il y avait déjà un monde monstre sur le site! Ca nous a donc un peu entaché la visite et avons pris un peu moins de plaisir à visiter ce temple, pourtant superbe.

 

Ta Phrom

 

Après le temple de Tomb Raider, on enchaine la visite d’autres temples moins connus mais tout aussi chouettes tels que Banteay Kdei et le Pre Rup.

 

Pre Rup

 

Après une pause déjeuner dans l’une des nombreuses petites gargotes d’Angkor, nous traversons le Baray oriental (un immense réservoir d’eau aujourd’hui transformé en rizière)  sans oublier de jeter un oeil au Mébon oriental, un petit temple construit sur une île.

A la sortie du Baray oriental, on s’arrête au Ta Som, un temple qui ressemble à celui de Tomb Raider en beaucoup plus petit mais aussi avec beaucoup moins de monde!

 

Ta Som

 

Nous faisons également un arrêt au Neak Pean, un petit sanctuaire situé sur une île.

 

Neak Pean

 

Et nous terminons la journée avec la visite du Preah Khan qui fait, lui aussi, penser au Ta Phrom (le temple de Tomb Raider) car d’impressionnants fromagers géants ont envahis ce dédale de pierre!

 

Preah Khan

 

Et voici notre itinéraire de cette deuxième journée de visite :

 

Karta_AngkorWat2

 

La visite du Beng Mealea :

Pour le troisième jour, nous décidons de nous rendre au Beng Mealea qui se trouve à 60 km environ à l’est de Siem Reap. Encore une fois, nous décidons de nous y rendre en tuk tuk, bah oui on allait pas se taper 120 km de vélo sous cette chaleur!!

Notre chauffeur de tuk tuk de la veille étant très sympathique nous avions prévu de partir avec lui pour découvrir le Beng Mealea, malheureusement il est malade aujourd’hui et c’est un collègue à lui qui le remplace. C’est ainsi que nous rencontrons Keth, ce jeune cambodgien joyeux et attachant avec qui nous serons ravis de passer la journée!

 

TUK TUK

 

Cette fois nous ne partons qu’à 8h, on a décidé de la jouer cool pour aujourd’hui^^. Nous roulons pendant peut être 30 minutes avant de nous arrêter au village de Dam Daek car Keth a 2/3 courses à faire. Du coup on en profite pour faire un petit tour au marché où nous trouvons pleins de bonnes choses à déguster!!

 

Marché local

 

Une fois ce petit festin englouti, nous nous remettons en route à travers une petite route de campagne verdoyante et pleine de vie!

Nous nous arrêtons de nouveau car le moteur du tuk tuk chauffe un peu! On aurait peut être pas du s’empiffrer autant au marché…! Nous patientons en discutant avec Keth qui parle un français très correct! Il nous explique qu’avant il travaillait pour une entreprise agroalimentaire mais que celle ci a fait faillite et qu’il est maintenant obligé de faire chauffeur de tuk tuk pour gagner sa vie. Il nous explique que ce n’est pas un métier facile. On pense pourtant que le fait de parler anglais et français ça doit jouer en sa faveur mais il nous explique que chaque chauffeurs de tuk tuk qui attendent devant les hôtels ou les restaurants ont des accords avec ceux-ci. Keth n’a aucun accord donc il ne peut pas attendre devant les hôtels ou restaurant de Siem Reap. Pour avoir des clients, il est obligé, comme nombreux autres chauffeurs de tuk tuk, d’accoster les gens dans la rue. Lui qui a un tempérament plutôt timide et qui n’aime pas importuner les gens il ne se sent pas à l’aise dans ce métier. Mais il n’a pas le choix si il veut gagner suffisamment d’argent pour se nourrir et se loger. Il aimerait un jour arriver à gagner suffisamment d’argent pour pouvoir se payer la formation de guide!

Cette discussion a vraiment changé notre regard sur les chauffeurs de tuk tuk que l’on trouvait un peu trop insistants, parfois même vraiment agaçants à nous accoster à tout bout de champs dès que l’on daigne sortir dans la rue. La plupart ne font pas ça par plaisir mais par obligation pour arriver à vivre. Nous essaierons de toujours nous souvenir de cette discussion avant de trop nous énerver contre eux.

Bref, la petite parenthèse est terminée, le moteur a refroidi, nous pouvons donc reprendre la route et arriver au Beng Mealea.

Nous passerons presque 2 heures dans ce temple à nous prendre pour des Indianas Jones! L’endroit est vraiment chouette! Ca ressemble au Ta Phrom mais en beaucoup plus grand! Le site est hyper bien aménagé avec des passerelles en bois et des escaliers, mais n’hésitez pas, comme nous, à sortir des sentiers battus pour vous éloigner des foules! Nous avons adoré déambuler entre ce dédale de pierres et de végétation luxuriante!

 

Beng Mealea

 

On en veut Angkor plus avec la visite des temples Roluos :

Ca y est, mes parents sont repartis hier soir pour la France. Du coup, après la grosse séquence émotion des au revoir on décide de louer de nouveau des vélos pour partir à la découverte des temples Roluos, ça me changera les idées!

Ces temples ne sont pas sur le site d’Angkor mais à 15 km à l’est de Siem Reap. Les 15 km le long de la route 6 ne sont pas vraiment agréables car il y a beaucoup de circulation et pas vraiment grand chose à voir. On s’est aperçu, plus tard, qu’il y avait une autre petite route en parallèle qui doit être plus calme et plus bucolique!

Les Roluos sont composés de trois principaux temples : le Lolei, le Preah Kô et le Bakong. Le Lolei, situé à gauche de la route 6 en arrivant de Siem Reap, ne nous a pas vraiment impressionné car il reste seulement 4 tours en assez piteux état! Le Preah Kô, qui se trouve à droite de la route 6, est déjà beaucoup mieux préservé. Nous avons gardé le meilleur pour la fin : le Bakong qui est franchement chouette avec ses tours, ses douves et son mur d’enceinte. Il nous rappelle vaguement Angkor Wat.

 

Rolluos

 

Où dormir à Siem Reap :

 

Popular Boutique Hôtel nous avons passé nos premières nuits ici, ce n’est pas vraiment un hôtel bon marché (16$ la chambre double avec salle de bain) mais nous voulions un peu plus de confort pour les derniers moments passés avec mes parents et notamment profiter d’une piscine^^!

Garden village Guesthouse c’est ici que nous sommes venus pour la deuxième partie de notre séjour à Siem Reap, nous avons réussi à négocier la chambre double avec salle de bain à 10$ la nuit (vous pouvez avoir également des chambres en bambou dans le bâtiment principal pour 8$). Les chambres sont propres, spacieuses et calmes mais heureusement que nous avons séjourné dans le bâtiment annexe car dans le bâtiment principal il y a beaucoup de bruit. Il y a une piscine, certes, mais il n’y a pas de place où poser sa serviette tellement il y a du monde et il y a la musique à fond!

Possibilité de louer des vélos pour 1$ la journée.

 

Où manger à Siem Reap :

 

Phai San BBQ restaurant :

Un petit resto restaurant familial qui ne paie pas de mine mais qui propose des plats super bons et bons marchés découvert grâce à nos amis Donia et David (les Bibis en tour du monde). Ce resto bien moins touristique que la plupart des autres restos de Siem Reap deviendra notre cantine et nous irons y manger presque tous les soirs!

Voici les coordonnées GPS du restaurant : 13.353493 / 103.852803

Le grand marché :

Ayant trouvé le vieux marché trop touristique (mais assez cool, en revanche, pour s’acheter quelques souvenirs ou des vêtements à petits prix) c’est vers le grand marché que nous nous sommes tournés pour découvrir les habitudes alimentaires des habitants de la ville.

Nous avons vraiment adoré ce marché! Il est vraiment animé, il y a des centaines de petits stands où les cambodgiens viennent se ravitailler en tout : fruits, légumes, viandes, poissons, vêtements, quincaillerie,… nous avons même trouvé une dame qui vendait de délicieuses glaces pour trois fois rien!

 

Marché

 

Où faire un bon repas de Noël :

Le départ de mes parents étant dans quelques jours et Noël dans une semaine, nous avions envie de nous offrir un bon petit repas de Noël anticipé et en famille. Pour cela, c’est au Sugar Palm (dans Taphul Road) que nous nous sommes rendus et nous n’avons absolument pas regretté! C’était excellent! Les plats étaient fins, frais et bons et le tout dans un cadre vraiment agréable! Parfait pour un dernier petit repas en famille et pour s’échanger nos cadeaux de Noël joliment emballés dans… des sacs plastiques! Bah oui, pas évident de trouver du papier cadeau au Cambodge!

 

Repas de noel

 

Infos utiles pour la visite des temples :

Les billets d’entrée coûtent 20$ pour ne journée, 40$ pour trois jours que vous pouvez répartir au choix sur une semaine à partir de la date d’achat du billet (très pratique si vous visiter tous les temples à vélo car vous pouvez vous accorder une journée de repos), ou 60$ pour 7 jours (à répartir sur 1 mois). C’est gratuit pour les moins de 12 ans.

A savoir si comme nous vous voulez visiter le Beng Mealea : le ticket d’entrée des temples d’Angkor ne prend pas en compte le Beng Mealea, il vous faudra donc payer 5 $ pour le visiter. En revanche il prend en compte les temples Roluos.

Concernant les vélos, de nombreuses agences en loue ainsi que certains hôtels. Vous aurez différents choix : les vélos électriques pour environ 10€ la journée (pratique si vous avez la flemme de pédaler sous la chaleur), les VTT pour 2-3$ ou, le plus économique, des vélos classiques sans vitesse pour 1-2$.

Nous concernant, pour la première journée de vélo nous avons louer des VTT mais pour la deuxième journée nous nous sommes contentés des vélos classiques qui sont amplement suffisant car les routes sont vraiment plates! En revanche, faites attention à toujours avoir de l’eau avec vous car les chaleurs sont vraiment écrasantes! Vous trouverez facilement des stands où acheter une bouteille d’eau fraiche sur le site.

Concernant les tuk tuk, le prix variera entre 15 et 25$ en fonction du circuit que vous faite.

Pour manger, il y a de nombreux petits stands qui proposent des plats de nouilles ou autre, c’est un peu plus cher que d’habitude mais ça reste bon marché.

 

Pour conclure, se fut pour nous un vrai plaisir de visiter le site incroyable d’Angkor, nous avons tellement aimé que nous avons poussé plus loin en visitant le Beng Mealea et les temples Rolluos. En revanche, il faut arriver à éviter les foules de touristes sinon la visite de cet endroit incroyable peut vite se transformer en cauchemar!

gallery wordpress plugin

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *